L’Arbre en poche

Claire Diterzi cultive depuis plus de 20 ans une démarche éminemment transmusicale. L’an dernier, Le Monde la désignait d’ailleurs comme la « pionnière » parmi tous les musiciens qui s’emploient aujourd’hui à «casser le mur du son» et à frotter leur musique aux autres arts de la scène. Ce 8ème album est ainsi un nouvel objet sonore (et scénique) non identifié : les 12 chansons qui composent L’arbre en poche forment en effet la bande son du spectacle éponyme, qu’elle a écrit et mis en scène.

Ce spectacle

C’est une histoire d’un jeune garçon, chantée majestueusement par le contre-ténor SERGE KAKUDJI dont la musique a été écrite sur mesure pour lui. Un jour, décide à l’image de l’héroïque Baron perché d’Italo Calvino, dont le titre« L’Arbre en poche est l’anagramme» de monter dans un arbre pour n’en plus jamais redescendre.
Du haut de son moabi, sous les yeux de son frère,resté à son confortable fauteuil il fera tout ce qui est en son pouvoir pour empêcher la dévastation des forêts de son Congo natal.

Il rencontrera l’âme sœur, se consumant d’amour pour une sorcière jouée et chantée divinement par Claire Diterzi, qu’il sauvera des flammes mais ne pourra sauver des eaux. Comme le roman de Calvino, brillant hommage à l’esprit des lumières. L’Arbre en poche est un récit d’émancipation,un hymne vibrant à la désobéissance civile, à la fois direct et foisonnant, populaire et savant, iconoclaste et poignant.

C’est aussi un manifeste contre les ravages que l’homme inflige à son environnement. Entre concept album et tragi-comédie.

Achetez sur FNAC.COM

Lesechos.fr Avignon : « Coup Fatal », un festival baroque à l’africaine

On ne parle que du « Prince de Hombourg » dans la Cour d’honneur, mais un autre spectacle devait se dérouler pour l’ouverture du festival d’Avignon le 4 juillet. Il s’agit de « Coup fatal », concocté par Serge Kakudji , Fabrizio Cassol et le chorégraphe Alain Platel. La grève des intermittents repousse la première pour le public avignonnais au 5 juillet. Cependant, la patience devrait être récompensée : nous avions vu le spectacle lors de son passage à Bruxelles, et il vaut le détour…

Lire tout ici:

http://www.lesechos.fr/week-end/culture/0203617114024-avignon-coup-fatal-un-festival-baroque-a-lafricaine-1021794.php

toutelaculture.com – redaction de 5 étoiles

Note de la rédaction : ★★★★★
Un plateau plein d’instruments, des rideaux de fils faits de douilles de balles, des sièges en plastique bleu. En une image, le spectacle est là : de la guerre, de la lutte, de la fête, du cheap qui a de la valeur.

Lisez tous ici:
http://toutelaculture.com/spectacles/danse/avignon-coup-fatal-alain-platel-en-parfait-chef-dorchestre/

Avignon 2014 : « Coup fatal », le baroque aux couleurs de l’Afrique

C’est une rencontre extra-ordinaire que nous avons faite avec Serge Kakudji, contre ténor congolais à l’origine de « Coup fatal », qui fusionne musique baroque et musique congolaise. Un concert « chorégraphié » avec empathie et subtilité par Alain Platel.

Lisez l’entière article ici:
http://culturebox.francetvinfo.fr/scenes/avignon-2014-coup-fatal-le-mariage-du-baroque-et-de-lafrique-159347

Countertenor